Quatre mois de prison pour violation à la Loi sur la sécurité au travail

Publié: 16 mai 2017 par cattara dans Actualités

Pour lire l’article en ligne cliquez ICI

Source Radio-Canada avec CBC

Un couvreur de toitures, Joseph Isnor, écope de quatre mois de prison pour une énième violation à la Loi sur la santé et la sécurité au travail, en Nouvelle-Écosse.

Il s’agit de l’une des peines les plus sévères pour ce genre d’infraction dans l’histoire canadienne, selon le procureur spécial de la Nouvelle-Écosse affecté aux causes d’accidents de travail, Alex Keaveny.

Joseph Isnor en est à sa dixième condamnation, toutes pour avoir omis de s’assurer que ses employés utilisaient de l’équipement de protection adéquat en faisant le recouvrement de toitures.

L’infraction la plus récente est survenue à Halifax en août dernier, trois mois après qu’Isnor a écopé d’une peine de 15 jours de prison pour une autre violation.

En plus de la peine de prison, l’entrepreneur ne pourra travailler dans l’industrie du recouvrement de toitures pendant quatre mois.

« J’espère que [cette peine] démontre que lorsqu’on refuse de respecter les exigences de la loi, les conséquences seront de plus en plus sévères jusqu’à ce que le message passe », a déclaré Alex Keaveny.

De 2013 à 2016, 32 travailleurs néo-écossais ont perdu la vie dans des accidents de travail. Il y a eu 17 accidents mortels en 2013 seulement, ce qui avait mené à une campagne provinciale de promotion de la sécurité. Le nombre d’accidents mortels a chuté à deux l’an dernier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s